Conseil général 1842.JPG
Portavant 1908.jpg
Embarcadère la Faute.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire de nos deux ports : l'Aiguillon, la Faute.

 

 

Le port actuel de l'Aiguillon date du début du 19ème siècle. Celui de la Faute du 20 ème.

 

Historiquement, l'Aiguillon était une île et le premier port se trouvait dans le fond de la Raque au niveau actuel de la petite jetée , mais du coté intérieur,l'est ,face au Fort du deuxième village.

 

Sur la côte de l'époque féodale , il y avait les ports de Port la Claye, St Benoist, les Roussières et Moricq.

 

Au 15 ème siècle il a existé un autre port. Le Port Byon.

 

 

Ce port Byon qui devait se situer à la jonction du Lay et du Chaon ( troussepoil actuel) pourrait être le lieu nommé la Faulte dans la sentence judiciaire en faveur de Lieu Dieu en Jard. 31 Août 1462.

 

 

17 ème siècle.

 

Pendant les guerres de religion et particulièrement dans la préparation du siège de la Rochelle par Richelieu et Louis XIII, nous retrouvons la  mention de nos deux ports.

La Faute ravitaille St Martin de Ré avec de petits bateaux alors qu'à l'Aiguillon se protègent dans la rade, la Marine Royale avec des Vaisseaux et des Frégates.

 

18 ème siècle.   Les morutiers des Sables d'Olonne utilisent la rade de l'Aiguillon et son port pour leurs aller/retour vers Terre Neuve. ( dont rené Lodre  , armateur, que nous retrouvons plus tard dans l'histoire de la Faute.

 

1728. Port Puant.

 

C’est la première mention connue du Port Puant.

 

« … et que la seule pesche qu’on puisse regarder comme pesche de mer est celle de moules qu’on recueille de basses mers au Port Puant qui est à l’embouchure du Lay du coté de la Tranche…. »

 

Ce n'est qu'au début du 19 ème siècle que le port de l'Aiguillon se développera sur son site actuel. Un port de commerce se substitut à un port de mouillage.

Ce n'est qu'en 1842 que se mettra en place un môle d'embarquement. Les deux premières estacades datent de 1880 et les deux suivantes de 1886.

 

Au 20 ème siècle avant la construction du premier pont, la plupart des bateaux s'amarre coté Aiguillon. Il y a pourtant possibilité d'accostage du coté la Faute comme le montre une photo de « Gabare » sur l'embarcadère du bac départemental.

Sa délimitation qui n'avait jamais été définie ne se fera qu'en 1983.

 

Lors de la mise en place du port de la Faute en Janvier1984 va se lever une polémique sur le partage des rives du Lay. La  rive du Lay coté la Faute était dans la zone portuaire de l'Aiguillon. Il fallait aussi protéger la zone pour les pécheurs de civelles.

 

Un accord se fera et le port de la Faute sera défini en Avril 1984.

 

 

Port Byon.JPG
N3.jpg
N1.jpg
Corps de douane 1845.JPG
coté aiguillon.JPG
Coté la faute.JPG