ÉCOLE DU HAMEAU DE LA FAUTE.

 

 

Lettre des habitants de La Faute au préfet sollicitant la création d’une école.

Datée du 14 Mars 1878.

 

Nous soussignés, habitants du village de la Faute, commune de la Tranche, avons l’honneur de vous exposer ce qui suit. Notre village étant situé à 12 km du chef lieu de la commune, sans route de communication (on marche constamment sur un sable mouvant et brulant dans la saison des chaleurs) nous ne pouvons et ne pourrons jamais envoyer nos enfants aux écoles de notre commune pour lesquelles nous contribuons comme tous les autres habitants. C’est vrai que nous sommes moins éloignés de l’Aiguillon Sur Mer, mais nous sommes séparés par un bras de mer de 600 m dont la traversée expose journellement la vie et la santé des enfants de ceux qui ont la hardiesse de les y envoyer.

En effet cette traversée n’est pas toujours possible à cause du flux et du reflux de la mer et d’un banc de sable qui existe dans le milieu sur une longueur de 1800 m et une largeur de 200m de sorte qu’au moment du bas d’eau, tout passage est interdit pendant au moins 3 heures. Souvent, les ouragans, les mauvais temps augmentent encore le danger. Nos enfants sont obligés, quelque temps qu’il fasse d’attendre, de séjourner plus ou moins longtemps sur la grève espérant le moment favorable pour passer. Quelquefois on croit pouvoir passer et le bateau reste échoué sur le banc de sable et oblige d’attendre là avec les enfants qu’il porte que la marée montante qui n’est pas moins de 3 heures à arriver. Aussi nos enfants contractent ils des maladies graves, maladies dont plusieurs sont morts. Beaucoup de parents n’osent pas exposer leurs enfants à de tels dangers et sont forcés de les garder chez eux privés de toute instruction.

L'école sera crée pour la rentrée 1878 accéptée par l'inspecteur d'académie le 1er Août 1878.

Elle était au niveau de la rue Pasteur actuelle sur une parcelle appartenant à Charles Chauveau dans le Havre de la Faute .

 

 

Le 12 juin  1883, il sera acheté une parcelle de terrain dans le "terrier des Chardons" ( l’emplacement actuel, parcelle 888) pour construire une nouvelle école et un logement pour les instituteurs.

En 1885, l'imposition de Chauveau Adèle comporte la mention «  école de hameau ».

 

C'est l'école que l'on voit sur la photo des enfants en 1931.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plan de la Faute en 1945. L'école est là , il n'y a pas la mairie qui sera construite en 1954.

J5E.jpg
EcoleJ3E.jpg
J4E.jpg
J6E.jpg
Arbre de la liberté 1945.jpg

Plantation d'un arbre de la liberté dans la cours de l'école en 1945.